LIPOCAVITATION

Lipocavitation : de quoi s'agit-il ?

Appelée aussi cavitation, la lipocavitation est une technique visant à éliminer la cellulite et de diminuer des volumes de graisses localisées :

  • Cette méthode est basée sur l’utilisation d’ultrasons, sur une zone restreinte.
  • L’émission des ondes génère des bulles d’air qui pénètrent dans les cellules graisseuses.
  • Les bulles d’air implosent et font se rompre les parois des cellules graisseuses.
  • Résultat, la graisse est libérée dans le tissu environnant.

Quels sont les avantages de la lipocavitation ?

La lipocavitation est une technique indolore et non invasive, qui permet une fonte progressive des amas graisseux.

Contrairement à la liposuccion, qui désigne une aspiration chirurgicale (par petites incisions) de la graisse sous-cutanée superficielle ou profonde, la graisse n’est pas directement retirée du corps avec la lipocavitation :

    • Elle est libérée des cellules graisseuses, mais doit être éliminée par le foie ou brûlée par le muscle (elle est dans ce cas utilisée comme source d’énergie par l’activité musculaire).
    • Ainsi pour éviter que la graisse non éliminée ne s’accumule ailleurs, de petites zones sont traitées à chaque fois.
La lipocavitation est utile dans :
– La réduction des imperfections causées par la cellulite
– La réduction de l’aspect “ peau d’orange “
– L’amélioration de l’aspect de la peau qui sera plus ferme, plus souple et plus soyeuse
– L’activation de la circulation sanguine
La lipocavitation n’est pas un moyen de perdre du poids mais de déstocker les graisses. La lipocavitation est complémentaire avec la cryolipolyse

Zones à traiter :

    • Fesses
    • Bras
    • Jambes
    • Genoux
    • Ventre
     

    Fréquence des séances

    Les séances ont lieu une fois par semaine. La durée d’une séance ne pourra excéder 30 minutes de cavitation  . En fonction de l’importance de la couche graisseuse un résultat satisfaisant, voir optimal, sera obtenu après  8 à 12 séances.

    Résultats

    Contre indications

    La lipocavitation est contre-indiquée dans les cas suivants :
      • Chez la femme enceinte,
        les personnes porteuses d’un pacemaker, d’un défibrillateur ou de matériels métalliques,
      • Sur les cicatrices récentes,
      • Chez les personnes ayant eu des précédents de thrombose ou de phlébite,
      • Chez les personnes sous traitement anticoagulant,
      • Chez les personnes atteintes de tumeurs,
      • Chez les personnes portants un stérilet.