fbpx
logo
  • La Cryolipolyse

    Mincir par le froid

  • Contactez-nous
    06 31 80 33 56

La radiofréquence faciale atténue les cernes, les poches et les rides

Eliminer la peau d'orange sur les cuisses

Radiofréquence pour le relâchement des bras

La radiofréquence est une technique incontournable pour traiter le relâchement cutané et qui s'affine progressivement.

Elle peut être utilisée pour lisser les rondeurs ou pour traiter le relâchement de la peau

Quels sont les avantages des radiofréquences ?

La radiofréquence n’est pas invasive, c’est-à-dire que l’on ne pénètre pas les tissus. Il n’y a ni incision cutanée, ni piqûre, et donc aucun effet secondaire (sang, douleur, infections…), excepté la production de chaleur des radiofréquences, avec notamment une petite rougeur ou un érythème pendant quelques minutes voire 1h Il n’y a pas d’hématome, ni de risque d’hyperpigmentation.

Comment fonctionne la radiofréquence ?

La radiofréquence est une émission d’ondes courtes, dont la fréquence est plus ou moins élevée.
L’autre paramètre important est le nombre de pôles. On parle ainsi de radiofréquence mono polaire, bipolaire, tripolaire et pluripolaire.
Plus on augmente le nombre de pôles, mieux l’énergie est répartie, avec au final une action plus dense. La profondeur de pénétration des ondes joue aussi un rôle majeur : plus le pôle d’émission de radiofréquence est éloigné, plus on agit en profondeur.
A chaque changement de pôle, l’énergie cinétique est transformée en chaleur, laquelle va chauffer les tissus. L’objectif est de chauffer en profondeur, sans brûler la superficie, c’est-à-dire la peau.
On arrive ainsi à chauffer directement entre 55 et 65°C en profondeur, ce qui permet de stimuler les fibroblastes (renouvellement du derme) dès 55°C et de casser la membrane des adipocytes (cellules graisseuses) à partir de 65°C .
Donc on peut moduler l’action, soit relisser seulement (par exemple le décolleté ou les joues où la perte graisseuse serait dommage), soit affiner tout en remodelant (par exemple la face interne des cuisses, le petit ventre rond).
Cette chaleur remonte ensuite en superficie, pour atteindre 40°C à 42°C au maximum au niveau de la peau, soit une température qui ne brûle pas, qui n’occasionne pas de dégât cutané.
La température est un facteur à contrôler en permanence : on l’aura bien compris, elle doit être suffisamment élevée en profondeur pour obtenir une bonne efficacité, mais faible en superficie.
En pratique, on utilise un gel de glycérine afin de mieux diffuser les radiofréquences.
Lorsque la température idéale est atteinte en profondeur, on réalise des ronds tout autour de la zone à traiter, pendant au moins 20 minutes.

radio-frequence-med